J'ai vu

J’ai vu … Nick Jonas à Paris

Il y a un mois et demi de ça, j’ai fait un petit road trip de dernière minute à Paris avec ma super copine Manon qui a bien voulu s’aventurer là bas avec moi. En effet, j’ai été invité suite à un tirage au sort par NRJ à assister à un showcase privé de Nick Jonas le 15 avril dernier. Pour ceux et celles qui me connaissent, vous savez que je n’ai pas hésité à dire oui. Pour ceux qui ne me connaissent pas ou moins bien : je suis fan de ce chanteur depuis de nombreuses années et le voir en concert était un point sur ma liste de voeux depuis un long moment. Aller à Paris en était un autre. Vous imaginez donc mon euphorie.
J’ai été prévenu le lundi après-midi tandis que le concert était le mercredi. Je n’avais jamais mis les pieds à Paris. Autant vous dire que j’étais assez paniqué au début. Après bien des larmes et une petite crise de panique et d’adrénaline, j’ai tout de suite pensé à Manon pour m’accompagner. Qui d’autre, voyons ? Et coup de chance : elle a dit oui tout de suite.
Le lendemain, nous étions à la gare pour prendre nos billets de train.

collage paris

Mercredi matin : jour J. Moi qui suis plutôt de nature très stressée, j’étais étonnement très calme, bien que très impatiente aussi. Nous avons quitté notre petite Alsace un peu avant midi et nous sommes arrivées à 14h à Paris. Le beau temps, la bonne humeur, un nouveau paysage, de nouvelles
rencontres.  Voilà ce qui a rythmé cette journée.

A peine arrivée avec Manon, nous nous sommes 11158082_10205052805298758_1417381421_naventuré dans le métro parisien  et nous avons rejoint un membre de ma famille qui nous a chaleureusement hébergé ce soir là (et je ne le remercierais jamais assez). Une fois nos affaires déposées, nous sommes allé arpenter les rues de Paris en attendant 17 heures, l’heure de rendez-vous à la salle du concert.
Bien sûr, qui dit Paris, dit : Tour Eiffel. J’étais comme une enfant de 5 ans dans une fête foraine, je ne pouvais pas m’empêcher de regarder partout. Mais surtout, j’étais émerveillée devant la dame de fer. Nous nous sommes balader pendant une bonne heure et demie et nous sommes allé en direction du Faust, le lieu du showcase. A peine arrivées là bas, Nick Jonas est arrivé en même temps que nous (j’avais du mal à réaliser) et j’ai rencontré des filles avec qui j’avais parlé auparavant via les réseaux sociaux (big up à vous) et heureusement qu’elles étaient là parce-que la chaleur et l’attente aurait été autre chose
sans elles.

653x368Ils nous ont enfin ouvert la salle un peu plus tard avec un léger retard. Parlons en de la salle, j’ai l’ai trouvé splendide. Elle n’avait rien de particulier, mais j’aime beaucoup le style caveau, avec les
néons ça rendait le tout très intime. D’un coup, les lumières s’éteignent, la musique commence, Nick Jonas arrive. Et moi, mon coeur battait la chamade et j’avais les mains moites. Je n’arrêtais pas de dire à Manon : « il est là, il est là. J’y crois pas. » Et elle, elle me sourait. Bien que le concert est été un peu court (45 minutes), je me suis régalé. J’ai vraiment beaucoup apprécié le concert, l’ambiance était vraiment agréable. Il n’y a eu aucun débordement, et toutes les personnes présentes suivaient Nick depuis un petit moment. C’était vraiment chouette comme ambiance. NRJ nous a même interviewé à la fin. J’ai vraiment eu du mal à réaliser sur le moment, et c’est seulement deux jours après en traitant les photos et les vidéos sur mon ordinateur que j’ai réussi à me dire : « ça y est, tu as vu Nick Jonas. Tu étais à Paris pour le voir ».

La vidéo du concert est ICI si ça en intéresse (d’ailleurs j’apparais tout à la fin)  collagenickjEt le lendemain, nous sommes rentrées et nous avons repris notre petit quotidien. C’était difficile après une journée aussi chargée en émotions.

En tout cas, je tiens encore à remercier NRJ pour cette jolie journée, et puis toutes les personnes qui ont fait que ça a été possible. Merci à ma maman aussi, qui m’a laissé réaliser mon rêve toute seule. Mais surtout, un énorme merci à Manon qui m’a accompagné et ça n’a pas était la tâche la plus facile, parce-que mon excitation, mon euphorie ainsi que mon impatience durant deux jours, ça a dû être pénible. (et merci aussi de m’avoir prêté quelques unes de tes photos pour illustrer cet article)
panorama paris

En attendant j’espère que ça n’a pas été pénible pour vous ce long récit, mais j’avais envie de partager ça avec vous.
Je vous dit à très vite pour de nouveaux articles (pas dans deux mois cette fois, promis), mille bisous.

Capture d_écran 2017-04-17 à 17.12.03

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s